LES HUILES ESSENTIELLES ....

Les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, et il est important de respecter les modes d’utilisation, dosages et précautions d’emploi afin d’éviter tout risque.

En diffusion, sur la peau, en usage interne, dans le bain, en massage ou en inhalation : adoptez les bons gestes et profitez des merveilleuses vertus de l’aromathérapie sur le corps et l’esprit !

 

L'huile essentielle, extrait le plus puissant et évolué du règne végétal, est présente dans les plantes dites « aromatiques ». Elle est obtenue dans la majorité des cas par distillation par entraînement à la vapeur d'eau des composés aromatiques volatils de la plante, excepté les essences d'agrumes qui sont obtenues par simple expression à froid de l'écorce du fruit. La composition en molécules biochimiques actives à la fois très riche et complexe, et très variable selon l'huile essentielle considérée, va déterminer les multiples propriétés et activités de celle-ci sur l'organisme.

 

 

LES MODES UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES .

 

Il convient de trouver le meilleur moyen d'utiliser celles-ci en fonction de l'effet ou de l'objectif recherché. Il est également nécessaire de tenir compte de leur composition et de la condition de la personne qui les utilise (âge, état de santé, grossesse…). Pour une utilisation en cosmétique, les huiles essentielles, très diluées, auront une action locale, alors que pour une utilisation en aromathérapie, elles pourront avoir une action locale et/ou systémique, plus générale. Il faut savoir que les huiles essentielles, lipophiles et traversant donc facilement les différentes couches cutanées, pénètrent dans notre corps avant de rejoindre la circulation sanguine puis l'organe malade si tel est le cas.

Outre leur utilité sur la santé, les huiles essentielles peuvent être utilisées tout simplement pour parfumer ou assainir l'atmosphère, pour votre beauté et votre bien-être, mais également pour assaisonner vos plats ou encore entrer dans la confection de produits pour l'entretien de votre maison.

Les modes d'utilisation des huiles essentielles sont très diverses. Cependant chaque huile essentielle peut avoir un ou plusieurs modes d'utilisation plus adaptés selon sa composition et ses propriétés. Vous retrouverez les pictogrammes suivants associés aux conseils d'utilisation les plus appropriés dans chacune de nos fiches techniques pour une meilleure utilisation des huiles essentielles.

 

VOIE ORALE:

Dilution obligatoire sur un support.

Nécessite une demande de conseil auprès d'un professionnel de santé.

 

Certaines huiles essentielles peuvent être absorbées par voie orale.

 

Dosage :

L'huile essentielle doit toujours être diluée, à raison d’1 à 2 gouttes, sur un support tel qu'une pastille neutre (à sucer), un sucre, une cuillérée de miel ou une cuillérée d'huile végétale.

Une huile essentielle peut aussi s'utiliser en dilution dans de l'eau en prenant soin de la mélanger au préalable avec un dispersant tel que le solubol (1 goutte d'huile essentielle pour 4 gouttes de solubol).

 

- Cette voie est réservée aux adultes et enfants au-delà de 7 ans uniquement.

- Avant toute utilisation par voie interne, il convient de bien lire et respecter les indications et précautions d’emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.

- Certaines huiles essentielles doivent être utilisées par voie orale sur de courtes périodes (huiles essentielles à phénols).

- Pour ce type d'usage, demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

- Ne pas utiliser cette voie en usage prolongé sans avis médical.

APPLICATION CUTANÉE ET MASSAGE: 

Utilisation diluée dans un support huileux. 

 

Il convient de diluer les huiles essentielles dans un support huileux (huile végétale, beurre végétal...) avant application sur la peau. Cette application est considérée comme la moins risquée, la plus rapide et offrant l'action la plus prolongée.

Dosage

ajouter environ de 2 à 5% d'huile essentielle dans une huile de massage "maison et de 10 à 50% d'huile essentielle dans un mélange huileux "maison", voire pures pour réaliser des frictions ou des applications très localisés. Prudence en revanche car certaines huiles essentielles sont particulèrement puissantes et nécessitent des dosages moindre pour une utilisation cutanée.

 

- Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral...) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau, elles doivent impérativement être utilisées diluées sur un support huileux autre que d'autres huiles essentielles (voir les précautions d'emploi). 

- D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 8 à 12h suivant l’application (voir les précautions d'emploi). 

- Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.

- Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.

 

BAIN AROMATIQUE:

Mélange dans un dispersant obligatoire.

 

C'est une technique simple et efficace pour se maintenir en forme, se détendre, se réchauffer, se relaxer ou soulager ses muscles et articulations. Incorporées dans le bain, les huiles essentielles offrent tous leurs bienfaits par une double action de la voie cutanée et de la voie respiratoire.

 

Dosage :

Nous vous conseillons de mettre entre 10 et 15 gouttes d’huiles essentielles dans la baignoire. Pour cela, il est nécessaire qu'elles soient mélangées au préalable avec un dispersant tel que le solubol (1 goutte d'huile essentielle pour 4 gouttes de solubol) car elles ne sont pas solubles dans l'eau.

Vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur du sel de mer ou du sel d'Epsom avant leur ajout dans l'eau chaude (35 à 37°C environ) de la baignoire. Cependant, rien ne vous empêche de faire un bain plus frais pour activer la circulation du sang.

Une autre idée pour solubiliser les huiles essentielles est de réaliser une huile de bain aromatique en mélangeant 10% d'huiles essentielles et 90% d'huile de Ricin sulfaté ou encore 1 à 10% d'huiles essentielles mélangées au Gélisucre. Diluer ensuite 1 à 2 cuillères à soupe d'un de ces mélanges dans l'eau de votre bain.

 

DIFFUSION ATMOSPHERIQUE 

A l'aide d'un diffuseur ou brumisateur adapté ou sur un tissu ou un galet.

 

La voie olfactive a une action directe sur notre psychisme. Les molécules aromatiques des huiles essentielles montent directement à notre cerveau via les millions de cellules nerveuses situées au niveau de nos muqueuses nasales. Elles vous apporteront rapidement bien-être, sérénité, réconfort et stimuleront vos défenses immunitaires de façon très agréable.

 

Certaines huiles essentielles peuvent s'utiliser en diffusion atmosphérique grâce à un diffuseur (par exemple, 10 minutes 3 fois par jour) ou un brumisateur pour assainir et purifier l’atmosphère de votre intérieur mais aussi pour créer une ambiance souhaitée (relaxation, convivialité, sensualité…) ou tout simplement pour parfumer une pièce. Vous pouvez également créer un spray d’ambiance, d’oreiller ou visant à éloigner les insectes en mélangeant vos huiles essentielles avec de l’alcool dans un vaporisateur.

 

 

 Liste non exhaustive d'huiles essentielles pouvant être utilisées en diffusion :

 Basilic sacré,Bergamote, Bois de rose, Camomille romaine, Cannelle écorce de Ceylan, Cèdre de l'Himalaya, Citron, Citron vert, Citronnelle, Clémentine, Combawa, Cryptoméria, Encens oliban, Epinette bleue, Epinette noire, Eucalyptus radié ou smithii, Eucalyptus staigeriana, Fragonia, Géranium rosat, Gingembre papillon, Iary, Kunzea, Lavande fine ou vraie, Lavandin super, Lemongrass, Linaloe, Litsée citronnée, Mandarines, Marjolaine à coquillles, Marjolaine sylvestre, Menthe verte, Myrte citronnée, Néroli, Orange douce, Orange sanguine, Pamplemousse, Patchouli, Petitgrain bigarade, Pin laricio, Pin sylvestre, Ravintsara Rhododendron, Sapin baumier, Sapin de Sibérie, Saro, Thym à linalol, Verveine,Ylang-ylang.

INHALATION

 

Pour une inhalation humide, versez de l’eau bouillante dans un récipient stable posé sur une table. Versez environ 5 gouttes d’huiles essentielles. Attendez une ou 2 minutes avant de faire votre inhalation. Installez-vous confortablement et approchez votre visage au-dessus des vapeurs, respirez pendant une dizaine de minutes. Vous pouvez également mettre une serviette sur votre tête avant de commencer afin de bien isoler votre visage.

 

Cette utilisation est particulièrement adaptée pour les troubles respiratoires. Afin de limiter les risques d’exposition à la pollution ou au froid, les muqueuses étant dilatées et plus perméables aux agents polluants (microbiens ou autres) après une telle séance, il est préférable de réaliser une inhalation humide le soir. L’inhalation doit vous paraître agréable. Si tel n’est pas le cas et que vous ressentez une gêne, il faut arrêter immédiatement. Pour une inhalation sèche, vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur un mouchoir ou un galet que l'on respire de temps en temps.

 

L'INHALATION ASSOCIÉE À LA VOIE CUTANÉE:

 

Vous pouvez disposer quelques gouttes d'huiles essentielles au niveau des poignets et inspirer profondément 2 à 3 fois de suite. Vous pouvez renouveler cette opération plusieurs fois par jour dès que vous en ressentez le besoin. Cette voie, qui conjugue la voie respiratoire et la voie cutanée, est intéressante lorsque vous vous sentez stressé, anxieux ou nerveux.

- Toujours bien lire les précautions d'utilisations spécifiques aux huiles essentielles utilisées.

- Ne laissez pas les huiles essentielles à la portée des enfants ni des animaux.

- Certaines huiles essentielles ne s'utilisent pas en diffusion : Achillée millefeuille, Ail, Amande amère, Aneth, Basilic tropical, Bouleau jaune, Bouleau noir, Camomille allemande, Carotte, Carvi, Christe marine, Ciste ladanifère, Cumin, Estragon, Fenouil doux, Gaulthérie couchée, Gaulthérie odorante, Hélichryse italienne, Khella, Livèche, Millepertuis, Romarin à camphre, Tagète, Tanaisie annuelle.

- Femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 6 ans, personnes sensibles : Certaines huiles essentielles leur sont déconseillées notamment en raison de leur contenu en cétones ou en phénols (voir les précautions d'emploi)

- Bébés : Ne diffusez pas d’huiles essentielles dans la chambre de bébé.

- Certaines huiles essentielles sont déconseillées aux femmes ayant des antécédents de cancers hormono-dépendants, aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans en raison de potentiels effets oestrogen-like (voir les précautions d'emploi)

- La diffusion et l'inhalation d'huiles essentielles sont déconseillées chez les personnes asthmatiques (notamment lors d’une crise), et la prudence est de mise chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

- Certaines huiles essentielles, particulièrement puissantes, ne doivent pas être utilisées seules ou en trop forte concentration dans les compositions à diffuser. Respectez les pourcentages maximum indiqués entre parenthèses : Ahibero (10%), Ajowan (5%), Baies roses (30%), Basilic sacré (30%), Bay Saint Thomas (10%), Cannelle de Ceylan écorce (10%), Cannelle de Ceylan feuilles (5%), Cannelle de Chine (5%), Cèdre de l'Atlas (60%), Cèdre de l'Himalay (60%), Crytoméria (30%), Eucalyptus à cryptone (5%), Eucalyptus globulus (30%), Girofle clou et feuilles (5%), Hysope couchée (10%), Inule odorante (10%), Lavande aspic (50%), Lavandin super et grosso (50%), Menthe des champs (10%), Menthe poivrée (10%), Menthe verte (10%), Muscade (5%), Origan compact (5%), Origan kaliteri (10%), Origan vulgaire (5%), Patchouli (30%), Pin de Patagonie (60%), Sarriette (5%), Serpolet (5%), Thym à thymol (5%), Thym satureoides (10%), Ylang-ylang (30%).

- Préférez la diffusion à froid, en utilisant un brumisateur ou un diffuseur électrique, et évitez d’employer des brûle-parfums. En effet, la chaleur risque de dégrader les huiles essentielles.

- Ne pas diffuser des huiles essentielles dans une chambre pendant le sommeil. Diffusez les huiles essentielles dans la chambre 30 minutes au plus tard avant le coucher.

- Diffusez les huiles essentielles sur des durées ne dépassant pas 20 minutes d’affilée si vous utilisez un diffuseur électrique.

- Assurez toujours une bonne aération quotidienne de vos pièces. Ne diffusez pas dans des espaces confinés non ventilés.

- Ne respirez pas les huiles essentielles au-dessus de l’appareil de diffusion.

- Evitez de diffuser les huiles essentielles trop près des surfaces vernies ou peintes, car elles risquent de les altérer.

- Conservez vos flacons d’huiles essentielles dans un lieu sec, frais, à l’abri de la lumière  pour préserver toutes leurs propriétés.

ACTIF COSMÉTIQUE: 

 

Ajout possible dans certains de vos cosmétiques "maison" à froid, en fin de

préparation, jusqu'à 1% pour un soin "visage" ou 2% pour un soin "corps" ou             "cheveux".Comme actif cosmétique et pour parfumer vos produits

 

  • Comme actif cosmétique et pour parfumer vos produits 

Elles s'incorporent comme actifs cosmétiques dans vos soins minceur, anti-âge, purifiants, apaisants, cicatrisants…. Certaines sont également plus adaptées à certains types de peau.

  •  Ajoutées à une huile végétale, une émulsion (crème, lait), un masque, un gel douche, un baume, les huiles essentielles s'incorporent de préférence à froid, en fin de préparation.
  • Dans les gels et lotions aqueuses, les huiles essentielles doivent être préalablement ajoutées à un dispersant, comme le Solubol ou le Disper.

Dosage

Ajouter environ de 0,1 à 1% d'huile essentielle dans les soins pour le visage et de 0,5 à 2% dans les

soins pour le corps.

  • Comme actif cosmétique pour vos cheveux

Elles s'incorporent comme actifs cosmétiques dans vos soins anti-chute, anti-pelliculaires, stimulants, apaisants, purifiants…. Certaines sont également plus adaptées à certains types de cheveux.

  •  Ajoutées à une huile végétale, une émulsion (crème, lait), un masque, un baume, une huile, un shampooing, les huiles essentielles s'incorporent de préférence à froid, en fin de préparation.
  • Dans les gels et lotions aqueuses, les huiles essentielles doivent être préalablement ajoutées à un dispersant, comme le Solubol ou le Disper.

Dosage

ajouter environ de 0,1 à 2% d'huile essentielle dans les soins capillaires. 

  • En parfumerie

Créez votre parfum naturel, alcoolique ou huileux, qui reflète votre personnalité, vos désirs et vos émotions.

Dosage

incorporer 15 à 40% d'huiles essentielles dans de l'alcool ou une huile neutre (Jojoba, Caprylis).

 
 

- Ne pas utiliser d’huiles essentielles ou de soins en contenant sur le contour des yeux, et encore moins dans les yeux.

- Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral...) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau (voir les précautions d'emploi).

- D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 4h suivant l’application (voir les précautions d'emploi).

- Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.

- Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.

EN CUISINE: 

Une à 2 gouttes suffisent pour parfumer vos plats de façon originale et durable.

 Quasiment toutes les huiles essentielles peuvent être utilisées en cuisine, certaines étant toutefois plus appropriées que d'autres. Utilisées à chaud ou à froid, les huiles essentielles apportent une saveur raffinée et subtile à vos huiles, plats ou desserts. Que son parfum soit doux ou corsé, une à deux gouttes suffisent pour parfumer un mets de manière originale et durable. Nous vous conseillons de dissoudre l’huile essentielle dans la matière grasse de la recette.

Pour aromatiser vos thés ou tisanes, il est possible d’incorporer quelques gouttes d’huile essentielle selon vos goûts personnels dans une tasse d’eau chaude que nous vous conseillons de diluer au préalable avec un dispersant tel que le solubol ou le disper (1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes de dispersant). En général, pour une tasse moyenne (de type « mug »), 1 à 3 gouttes d’huile essentielle suffisent.

POUR L'NETRETIEN DE LA MAISON

Ajoutez des huiles essentielles anti-bactériennes dans vos produits d’entretien ménager "fait-maison" pour désinfecter ou détartrer vos WC, poubelles, vos sols ou surfaces…

 

Quelques idées : Tea-tree, Citron, Lemongrass, Lavandin, Eucalyptus radié, Pin sylvestre...

 

LA LESIVE AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

Pour la lessive, remplacez l'adoucissant par du vinaigre blanc additionné d'huiles essentielles ou ajoutez tout simplement quelques gouttes d’huiles essentielles dans le tambour de la machine à laver pour parfumer votre linge.

 

Quelques idées : Citron, Orange, Néroli, Ylang-Ylang, Lavandin...

POUR FUIR LES INSECTES

Pour faire fuir les insectes, certaines huiles essentielles répulsives peuvent vous aider à faire fuir les moustiques ou autres insectes. Vous pouvez fabriquer un spray hydro-alcoolique pour pulvériser les endroits infestés de votre maison.

 

Quelques idées : Cèdre de l'Atlas, Cèdre de l'Himalaya, Citronnelle, Cryptoméria, Eucalyptus citronné, Géranium Egypte, Lavande vraie, Lavandin super, Lemongrass, Nard jatamansi, Tea tree citronné...

LES ACARIENS

Pour lutter contre les acariens, les huiles essentielles sont encore là pour vous aider à en venir à bout ! Vous pouvez placer directement dans le sac à aspirateur un coton imbibé d'huiles essentielles ou fabriquer un spray hydro-alcoolique pour pulvériser les endroits infestés de votre maison.

 

Quelques idées : Cryptoméria, Eucalyptus radié, Lavandin super, Litsée citronnée, Nard jatamansi, Romarin à cinéole...

POUR LES ARMOIRES OU PLACARDS

Dans vos armoires ou placards, vous pouvez disposer quelques gouttes d’huile essentielle sur un chiffon ou galet pour une action anti-mites ou tout simplement pour apporter une note parfumée.

 

Quelques idées : Cèdre de l'Atlas (anti-mites), Lavandin super, Cryptoméria…



POUR ASSAINIR ATMOSPHÈRE

Pour assainir l'atmosphère ou parfumer une ou plusieurs pièces de votre maison, mais également vos tiroirs, placards, armoires ou encore votre linge, profitez des diverses senteurs des huiles essentielles selon votre goût, que ce soit en diffusion, en spray, sur un galet ou un tissu...

 

Quelques idées : Pamplemousse, Citron, Lavande vraie ou fine, Laurier noble, Ylang-Ylang, Orange douce…